opération nasale
L’opération de correction de la cloison nasale – la septoplastie –est l’intervention chirurgicale effectuée dans le but de corriger la déformation du nez et d’éliminer par la suite l’obstruction des voies nasales.L’opération de correction de la cloison nasale peut s’effectuer avec anesthésié locale ou générale. La décision d’opter pour une des deux anesthésies est prise en fonction de la préférence du patient ou en fonction des indications du médecin. L’opération de correction de la cloison nasale peut durer de 60 à 90 minutes et le patient peut ensuite quitter l’hôpital 3 ou 4 heures après l’intervention. Le médecin chirurgien ou plasticien procèdera à une incision à l’intérieur du nez et enlèvera la membrane muqueuse – le tissu moelleux – qui couvre le cartilage et l’os.  Après avoir coupé ou remise droite la cloison nasale, la muqueuse et remise à sa place, au-dessus de la cloison nasale.

Préparation avant l’intervention

L’opération de correction de la cloison nasale s’effectue d’habitude avec anesthésié locale et aucune préparation élaborée n’est nécessaire. Il vaut mieux néanmoins d’effectuer des prises de sang, des investigations radiologiques et un examen détaillé au niveau du nez. Si le patient est hypertensif ou qu’il soit atteint par le diabète ou d’autres affections qui le prédisposent à un saignement excessif, des précautions spéciales seront prises avant l’intervention chirurgicale. Dix jours avant l’opération il est recommandé, dans ce cas-là, d’interrompre l’administration de l’aspirine ou des autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Que se passe-t-il après l’opération déviation de la cloison nasale ?

Après l’opération déviation de la cloison nasale, le patient peut subir une sensibilité ou une douleur légère au niveau du nez. Si le médecin le recommande, une médication d’amélioration de la douleur peut être prescrite. Une fois terminée l’opération déviation de la cloison nasale, le chirurgien introduira à l’intérieur des narines un tampon nasal qui absorbera le sang. Une attelle supplémentaire peut être utilisée afin de maintenir la cloison en position correcte jusqu’à ce qu’elle guérira complètement. L’opération de correction de la cloison nasale peut générer des complications à éviter. L’administration d’antibiotiques pendant quelques jours pourra aider à éviter ces complications. Il est recommandé d’éviter de souffler par le nez et d’éternuer la bouche ouverte quelques jours après l’opération. De même, quelques glaçons appliqués localement aideront à améliorer l’inconfort.

Complications postopératoires

L’opération de correction de la cloison nasale comporte, comme toute intervention chirurgicale, le risque d’infection ou de saignement. Une complication rencontrée souvent est l’apparition d’une perforation au niveau de la cloison nasale. Elle ne sera traitée spécialement s’il y a des infections.

  • Saignement sévère
  • Douleur intense
  • Signes d’infection –fièvre et les froids
  • Apparition des difficultés respiratoires

Après l’apparition de chacun de ces signes vous devrez consulter d’urgence votre médecin !