Les 10 aliments qui affectent le sommeil

1. Les tomates et la sauce tomate

Les plates à sauce tomate provoquent de l’acidité au niveau de l’estomac et la sensation de brûlure, donc les ingrédients d’un sommeil détruit. Pensez donc deux fois à votre menu avant d’aller au lit avant d’opter pour des pâtes bolognaises ou des burgers au ketchup.

2. La consommation des liquides après 20h00

Même s’il est vrai qu’il faut s’hydrater pendant la journée, il n’est pas moins vrai qu’il faut réduire la consommation des liquides avant d’aller au lit. Au contraire, votre sommeil sera interrompu par de nombreuses pauses toilettes.

3. La nicotine

Bien que vous trouvez le fumer relaxant, sachez que la nicotine est un stimulant qui peut avoir les mêmes effets que le café. Evitez donc de fumer pendant la nuit si ne vous souhaitez pas vous réveiller durant le sommeil.

4. Le café

Les raisons pour lesquelles vous ne devez pas boire de café le soir, notamment après 22h00, sont devenues superflues. Quand-même, les nutritionnistes nous conseillent d’arrêter la consommation du café dès l’après-midi, si nous souhaitons profiter d’un sommeil profond et suffisant. La caféine reste dans notre système un bon nombre d’heures après la consommation, donc si vous ressentez l’envie de consommer une boisson chaude dans la deuxième partie de la journée, il vaudrait mieux opter pour un thé ou une tisane chaude.

5. Le chocolat

Quoiqu’il soit si délicieux, le chocolat s’inscrit dans la liste des aliments à éviter par les personnes atteintes de l’insomnie. Le chocolat est riche en l’aminoacide nommé tyramine, qui affecte le sommeil.

6. Les aliments épicés

Tout ce que nous mangeons est censé affecter la qualité de notre sommeil. Les personnes qui consomment des aliments épicés avant d’aller au lit sont susceptibles d’avoir un sommeil d’une qualité précaire.
Les aliments épicés augmentent la température du corps et fragmentent, par la suite, le sommeil.
Manger avant d’aller au lit stimule le métabolisme et l’activité cérébrale. Ainsi, notre corps devient plus alerte, ce qui empêche le déclanchement de l’état de repos.

7. L’alcool

Bien que des fois l’alcool puisse aider au déclenchement d’un état de sommeil, sachez que les boissons alcoolisées sont censées inhiber les phases du sommeil profond. L’alcool excessif passe du foie dans le sang et ensuite il arrive au cerveau, où il affecte les ondes cérébrales, où il déclenche les spasmes vasculaires, qu’on ressent sous la forme des maux de tête.

8. La restauration rapide « fast-food »

Des études récentes ont montré qu’en plus de leur effet de nuisible à la santé et au poids, les aliments du type « fast-food » affectent le sommeil, à cause de leur riche concentration en sucre, sel et graisse.

9. Les légumes vertes

La plupart des légumes vertes ont un effet diurétique et peuvent entraîner des envies d’uriner très fréquentes.
Les expertes nous attirent également l’attention sur la consommation tardive du brocoli, de la salade, du chou, des cornichons et de l’ail, qui déclenchent des états de ballonnement.

10. La charcuterie

Vous savez peut-être déjà que la consommation des charcuteries augmente le risque d’apparition des maladies pulmonaires de 78% et représente l’une des cinq aliments les plus nuisibles à la santé. Les charcuteries sont aussi très riches en tyramine.




Share:

Comments are closed.