On entend tout le temps des conseils adressés aux femmes ménopausées, mais peu de femmes leur accordent l’importance, si longtemps qu’elles sont bien dans leur peau. Malheureusement, la ménopause peut des fois s’installer plus tôt qu’elle n’aurait dû le faire et non seulement la femme ménopausée en est affectée, mais toute la famille !

L’âge auquel s’installe la ménopause varie d’une femme à autre, en fonction de l’équilibre des hormones, du style de vie, mais aussi de la nature des affections dont la femme est atteinte. En moyenne, quand l’âge de 50 approche, les symptômes commencent à être ressentis, mais, dans certains cas, le marathon des gênes commence après l’âge de 30 ans !

Tandis que certaines femmes ne ressentent pas trop la présence de la ménopause, il y en a qui vivent un vrai cauchemar. En plus de bouffées de chaleur, règles irrégulières, tension musculaire, douleurs articulaires et variations de poids, il apparaît aussi des symptômes plus agressifs, qui peuvent affecter les relations avec les membres de la famille, tels que :

  • Sueurs nocturnes abondantes, qui perturbent le sommeil en
    déclenchant un état continu de fatigue.
    2. Sécheresse vaginale, déterminée par la baisse du niveau de l’œstrogène. Comme il n’y a pas assez de lubrification, le vagin s’atrophie, devient plus exposé aux infections, le contact est extrêmement douloureux et il y a aussi une sensation de démangeaison.
  • Instabilité émotionnelle. L’humeur de a femme ménopausée change d’une seconde à l’autre, les états sont intenses, les crises ne sont pas tenus sous contrôle, ce qui complique les relations avec ceux qui l’entourent.
  • La perte des cheveux. Peu de sentiments dépassent la dépression installée à la suite de la perte de cheveux chez une femme.
  • Incontinence urinaire à l’effort.
  • Sensibilité à certaines allergies, dont les causes seraient, selon les spécialistes, les troubles hormonaux, les états d’irritation associés aux sensations ressenties au niveau de la peau.
  • Le changement de l’odeur du corps et de la respiration. La sueur devient plus abondane et son odeur devient plus persistante. De même, il est recommandé d’accorder plus d’attention à l’hygiène buccale, vu qu’il peut apparaître des affections gingivales.
  • Sensation de choc sous la peau, déterminé par les fluctuations de l’œstrogène, au niveau des terminaisons nerveuses.

Lors des traitements hormonaux de substitution, il ya un certain nombre de traitements naturels recommandés par des spécialistes qui se sont avérés efficaces.

Ne négligez pas une visite chez le médecin pour un traitement, vu que la qualité de vie – aussi bien des femmes ménopausées, que des personnes autour d’elles – peuvent être considérablement améliorée.
En plus de la thérapie, le régime alimentaire, l’exercice régulier et les thérapies équilibrés peuvent être utiles pour tonus excellent à la vieillesse.