insomnie

Voilà comment vous pouvez vous endormir – une méthode découverte à partir de 3 études effectuées sur 3 continents.

Vous avez du mal à vous endormir ? Les chercheurs vous recommandent d’écouter une chanson dont le rythme a 60-80 battements par minute.

Une équipe de chercheurs chinois a effectué récemment une méta-analyse dans le cadre de laquelle ils ont examiné 10 études effectués sur 3 continents. Les chercheurs ont conclu que la musique aide les personnes souffrant d’insomnie améliorer la qualité de leur sommeil.

« La musique semble être efficace dans le traitement des troubles de sommeil aigus et chroniques », conformément à l’étude publiée par les chercheurs dirigés par Chun-Fang Wang, spécialiste dand le cadre du département de chirurgie cardiovasculaire de l’hôpital Pingjin de Tianjin.

« La musique est une méthode certaine, à coûts réduits, qui pourrait être utilisé comme méthode d’amélioration de la qualité du sommeil des divers peuples, d’âges et cultures différents » concluent les hommes de science.
Afin de tirer cette conclusion, les chercheurs ont identifié 127 études scientifiques qui portaient sur l’effet de la musique sur le sommeil. Ils ont choisi 10 études qui remplissaient tous les critères élaborés par les hommes de science et avaient des éléments communs.

Les 10 études – dont 3 études effectués aux Etats-Unis, deux en Taiwan et une étude en Italie, une en Hongrie, une en Corée du Sud et encore une à Hong Kong – comprenaient un échantillon complexe de sujets (des étudiants, des femmes d’un centre de personnes abusés et des patients ayant subi une opération majeure). La thérapie par la musique s’est étendue sur une période allant d’un jour à quatre semaines.

Malgré toutes ces différences, les résultats obtenus se sont accordés sur la conclusion suivante : la thérapie par la musique améliorait la qualité du sommeil, tant chez les personnes atteintes de troubles de sommeil aigus, que chez les personnes souffrant de troubles de sommeil chroniques. Les résultats étaient similaires, aussi bien dans le cas des personnes d’âges différents, que dans le cas des personnes vivant dans des endroits différents de la planète.
Les seules exceptions enregistrées par les chercheurs ont été les cas des patients souffrant de troubles de sommeil chroniques qui avaient effectué des thérapies à court terme (pendant des périodes inférieures à trois semaines). Les chercheurs pensent que ce résultat est dû à la durée trop courte de la thérapie.

Dans le cas de certaines études effectuées en Asie, les chercheurs ont utilisé la musique traditionnelle des cultures en question, alors qu’aux Etats-Unis et en Europe les chercheurs ont utilisé la musique classique. Dans tous les cas, la musique utilisée « présentait un rythme de 60 à 80 battements par minute, une tonalité basse et des mélodies calmes et reposantes » soutiennent les chercheurs d’International Journal of Nursing Studies.

Pourquoi fonctionne-t-elle cette thérapie contre l’insomnie ? « Les mécanismes ne sont pas compris intégralement », affirment les chercheurs. Les spécialistes ajoutent que « la musique agit sur le système nerveux central, notamment sur les parties plus anciennes du cerveau, comme le système limbique ». De même, les hommes de science affirment qu’il y a certaines preuves qui suggèrent que la musique peut affecter le niveau des opioïdes et des ocytociques du cerveau.
En conclusion, les chercheurs s’accordent affirmer que la musique peut représenter une alternative sans effets secondaires aux pilules de sommeil.