Accessoires de confort pour le secteur médical

Rien de tel qu’une bonne longue nuit de sommeil pour retrouver la pêche. En effet, peu de choses au monde ont le pouvoir de procurer autant de gaietés, ou à l’inverse, autant de stress. En ce qui concerne le sommeil, à chacun sa technique pour passer une bonne nuit : prendre une tisane, faire un peu d’exercice se fait faire un massage, etc. Le secteur médical quant à lui préconise un bon matelas et un bon oreiller. Mais pour optimiser le confort du sommeil, l’un de ses matériels, ou sinon les deux doivent être de bonne qualité. Pas étonnant que les grands hôpitaux et cliniques choisissent d’utiliser des oreillers très spécifiques afin de prendre soin de leurs patients. Apparemment, pour un haut niveau de soin, confort et efficacité doivent être en parfaite harmonie pour tous types d’accessoires médicaux. Actuellement, les oreillers ont beaucoup progressé en forme et en composition. Aussi, le repos ainsi que le sommeil contribuent grandement à la guérison du patient. Voilà pourquoi, il est important de choisir un bon oreiller.

Qu’est-ce que l’oreiller médical ?

Les oreillers médicaux sont des oreillers qui répondent aux exigences du secteur médical. Ils sont spécialement conçus pour les différents établissements médicaux : hôpitaux, cabine médicale, maternités… Un oreiller médical s’adapte aux bons emplacements et stabilisations de la tête de façon à soulager les douleurs crâniennes. En effet, une mauvaise position peut engendrer un trouble de sommeil et provoque ainsi des souffrances : maux de tête, douleurs de dos, etc. Ceci pour dire que le confort du sommeil des patients passe par un bon oreiller médical et donc contribue en grande partie à leur guérison. D’ailleurs, il existe de nombreux types d’oreillers médicaux : oreiller médical plastifiéoreiller anti feuoreiller d’hôpital, anti-ronflement, anti-transpirant, imperméable, inclinateur, pour le brancard, anatomique, pour appareillage d’oxygénothérapie, oreiller médical… Pour pouvoir faire un choix judicieux, il est essentiel de savoir la spécificité de chaque type d’oreiller. De nombreuses pages vous proposent une sélection d’oreillers correspondant aux conforts les plus fiables mêmes l’oreiller anti feu.

Quelles sont les caractéristiques d’un oreiller médical ?

Comme son nom l’indique, un oreiller médical est considéré comme un accessoire médical revendiqué pour une pathologie spécifique. Par exemple, un oreiller inclinateur est particulièrement confortable pour les personnes qui ont des problèmes de vomissement ou de respiration pendant son alitement. En ce qui concerne une personne qui souffre de cervicalgie, c’est l’oreiller médical qui lui faut. Il s’adapte autour de la nuque, positionne la tête en parallèle avec la colonne vertébrale, réduisant ainsi les douleurs. L’oreiller anatomique est très souple, mais ferme également et donc épouse la morphologie de chaque patient parfaitement. Il garantit un confort optimal pour la colonne vertébrale. L’oreiller imperméable est quant à elle utilisé pour des personnes qui transpirent beaucoup (en cas d’une fièvre généralement). L’idée c’est d’écarter les taches jaunes d’un oreiller ordinaire. Il y a aussi ce que l’on appelle oreiller bactériostatique. Il a la spécificité de délimiter la propagation des germes pendant les jours d’hospitalisation. L’oreiller médical est pour les personnes qui doivent dormir sur une position unique, notamment sur le côté. Le principe de cet oreiller est de garder un sommeil relaxant sans pour autant changer de position. Bref, chaque oreiller médical à ses propres spécificités qui varient en fonction de la pathologie de chaque patient. Il faut utiliser l’oreiller adapté pour une bonne récupération.

Le critère de choix d’un oreiller médical

Lors du choix d’un oreiller médical, il est toujours prudent de passer par les entreprises qui produisent des matériels spécialement désignés pour les établissements médicaux. Dans une société où les contrefaçons défilent à tour de bras, il se peut qu’un oreiller dit médical ne le soit pas en réalité. De même pour les oreillers ergonomiques qui ne détiennent pas les qualités thérapeutiques requises. Attention aussi aux produits bon marché, surtout pour les usages médicaux. En effet, certains critères concernant la forme et le fonctionnement sont à considérer avant de procéder. Prenez garde également sur la hauteur de l’oreiller. Un oreiller de grande taille ne signifie pas forcément confort absolu. Et le poids représente beaucoup sur l’abondance de matières utilisées pour le rembourrage. Donc, plus l’oreiller est dense et ferme, plus il est bon. Et enfin l’hygiène. Il faut qu’un oreiller soit facile à nettoyer et à désinfecter ou à la limite à décontaminer sur sa surface. Un oreiller médical doit être conforme aux normes du secteur médical en ce qui concerne l’hygiène avant d’être confortable. Vérifiez un par un ces points pour garantir la fiabilité de vos oreillers.

L’importance d’un bon oreiller médical

Après une dure journée de travail, tout le monde rêve de poser sa tête tranquillement et de s’envoler dans son pays imaginaire. Mais encore faudra-t-il s’équiper du bon matériel, dont un oreiller bien confortable. La notion de confort en matière d’oreiller ne fait pas l’unanimité. Pour certains, un oreiller ergonomique est essentiel pour passer une bonne nuit, mais ce n’est pas le cas pour d’autres. Pour eux, un simple coussin ordinaire suffit. Peu importe, chacun à sa définition du confort. Mais il est à noter qu’un bon oreiller dont l’ergonomique prend part aux conditions du sommeil. Parfois, il est même recommandé par un médecin pour une raison ou une autre. Son utilisation ne se résume pas à un usage médical, mais à offrir un sommeil réparateur également. Ainsi, les oreillers médicaux permettent de mieux dormir, de faciliter la circulation du sang et de réduire le stress. Quelles que soient vos habitudes (dormir sur le dos, le ventre ou le côté), il permet toujours de mieux soutenir le cervical. Saviez-vous qu’au bout d’un certain temps, les oreillers peuvent devenir le refuge idéal des acariens, des cellules de peau morte et de la moisissure ? Cela ne fait que favoriser davantage vos allergies ou asthmes. Et même si vous changez d’oreiller tous les 18 mois, les problèmes persistent si vous n’utilisez pas le bon.