Une personne perd entre 5-100 cheveux par jour. Quand le nombre des cheveux tombés dépasse 125, il faut dépister les causes de la chute des cheveux et traiter correctement ce problème.

Causes génétiques de la chute des cheveux

Si le problème de la chute des cheveux est d’ordre génétique, la cause en pourrait être représentée par l’incapacité de l’organisme de déterminer la croissance du nouveau cheveudans un rythme rapide, donc le cheveu arrête de pousser et il tombe. L’alopécie androgénétiquen’est pas déterminée directement par une maladie, mais elle dépend de l’âge, du niveau de testostérone dans l’organisme ou des facteurs héréditaires.
L’alopécie androgénétique est caractérisée par la diminution du volume des cheveux. Elle peut même mener à la chute totale des cheveux (calvitie). Le plus souvent, l’effet de l’alopécie est la diminution considérable de la densité des cheveux. Chez les hommes, ce problème est plus évident dans la zone du front.
Les hormones androgènes dont la concentration dépasse les limites normales influencent d’une façon négative la croissance du cheveu chez les personnes avec un historique génétique de ce point de vue. Ce sont des facteurs qui influencent le processus naturel de croissance du cheveu.
Lorsque la testostérone entre en contact avec les enzymes de la cellule du cheveu qui se transforme dans un androgène plus fort appelé DHT qui se combine ensuite aux récepteurs folliculaires des cheveux. A long terme, une présence excessive du DHT au niveau des folliculespeut déterminer la diminution en longueur des cheveux, qui affecte par la suite la période de repos et de croissance des cheveux.

Causes non-génétiques de la chute de cheveux

Si la perte des cheveux n’est pas influencée par des causes d’ordre génétique, elle peut se classer dans les deux autres catégories de chute de cheveux (Effluvium Anagène ou Effluvium Télogène), traitables et temporaires.

Effluvium Anagène peut être la conséquence de l’administration par voie interne de certains médicaments qui «empoisonnent » les follicules en croissance. Effluvium Télogène se manifeste lorsqu’un nombre élevé de follicules pileux sont en état de repos avant le délai établi génétiquement. Ce type d’affection ressemble à l’alopécie androgénétique et c’est pourquoi seulement un dermatologue peut décider quel est le diagnostique correcte en ce qui concerne la cause de la maladie et le traitement qui s’impose.

Les médicaments qui peuvent déterminer la chute des cheveux

– les médicaments contre la goutte
– les médicaments prescrits dans le traitement des cancers
– les antidépressifs
– de grandes quantités de vitamine A
– les médicaments prescrits pour régler la pression artérielle
– les pilules contraceptives

D’autres facteurs qui pourraient déclencher la chute de cheveux sont représentés par les changements d’ordre hormonal qui apparaissent, d’habitude après l’accouchement, avant et après la ménopause ou au début/à la fin de l’administration des pilules contraceptives. La chute de cheveux à la suite des changements hormonaux peut durer trois mois auxquels il faut rajouter encore trois mois pour que rétablir le cycle normal de régénération des cheveux.
Les facteurs nutritionnels ont eux aussi un rôle important dans le cycle de vie du cheveu : les régimes dissociés, spontanés, un régime végétal ou les privations chroniques de nourriture peuvent déterminer la chute de cheveux. Leur arrêt suffit afin de remettre dans l’ordre la croissance des cheveux. Au cas où le régime nutritionnel ne contiendrait pas assez de fer ou de zinc, il est recommandé d’administrer des vitamines.

Autres causes de la chute de cheveux

– stress physique ou émotionnel
– maladies graves
– opérations
– accouchements
– dysfonctions de la thyroïde
– problèmes dermatologiques au niveau du scalpe
– syndrome polykystique des ovaires
– pertes brusques de poids
– diabète