gastrite

La gastrite représente l’inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse gastrique. Les principaux symptômes de cette affection sont la sensation de brûlure et le déconfort localisée dans la zone supérieure de l’estomac.
Dans certains cas, la gastrite peut évoluer dans l’absence des signes clairs, de manière asymptomatique.

Signes et symptômes

Le principal symptôme de la gastrite est représenté par la sensation de brûlure et de déconfort, localisée dans la zone de l’abdomen supérieur. Parmi ces symptômes il y a la sensation de ballonnement, satiété ou vomissement. Les douleurs sont accentuées par les repas copieux ou les aliments excitants, comme le café, l’alcool, les substances grasses, les plats gras et les aliments rôtis. Il est possible que l’affection évolue sans présenter de symptômes évidents, de façon asymptomatique. C’est la raison pour laquelle il est préférable de prendre rendez-vous chez le médecin spécialiste dès l’apparition des symptômes.

Qu’est-ce que la gastrite ?

La gastrite représente l’inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse gastrique. Cette inflammation mène à l’apparition des lésions dont l’évolution varie : de l’auto-cicatrisation jusqu’aux complications graves comme l’hémorragie ou la perforation. La gastrite peut être :

Gastrite aiguë

– ayant une évolution de courte durée et avec la possibilité de guérir rapidement, après l’élimination des causes et à la fin du traitement.
La possible cause de ce sous-type de gastrite peut être la consommation de certains médicaments, boissons ou aliments à potentiel agressif pour la muqueuse gastrique.

Gastrite chronique

– présente des symptômes à longue durée et a une évolution longue qui peut déterminer l’apparition de l’atrophie de la muqueuse gastrique. Les douleurs peuvent être permanentes, mais il existe aussi la possibilité que les douleurs ne soient pas présentes.

Facteurs déclencheurs de la gastrite

La gastrite peut apparaître comme résultat des lésions produites par l’acide sur la muqueuse gastrique. La fumée excessive, le stress et la consommation d’alcool peuvent déclencher la gastrite ou aggraver les signes et les symptômes d’une telle affection. Les gastrites peuvent également être déclenchées par l’administration de certains médicaments. La gastrite érosive est fréquemment associée à l’ingestion de l’aspirine ou des autres antalgiques comme l’ibuprofène ou le naproxène. Dans certains cas, la gastrite est présente chez les personnes dont l’estomac ne produit pas d’acide et dont la muqueuse devient, par conséquent, atrophiée. Ce type de gastrite, appelée gastrite atrophique, est associée au manque de la vitamine B12 dans l’organisme et apparaît en général chez les personnes âgées.

Diagnostic de la gastrite

La gastrite peut être diagnostiquée après un examen médical, par l’application des procédures spécifiques d’investigation. Parmi ces traitements il y a la radiologie, l’endoscopie et la gastroscopie. Le diagnostic de gastrite peut être confirmé à l’aide d’une endoscopie supérieure qui met en évidence les lésions typiques.

Une biopsie du tissu gastrique peut également être utile. Les signes fonctionnels sont eux-aussi très importants (la sécrétion d’acide chlorhydrique). Dans le cas d’un diagnostic difficile à établir, il est recommandé de procéder aux autres investigations, comme l’examen histologique et l’investigation bactériologique de la muqueuse gastrique.

Traitement et régime alimentaire pour la gastrite

Le traitement de la gastrite nécessite aussi bien de respecter un traitement médicamenteux, que d’adopter un régime alimentaire correspondant. Les médicaments prescrits ont pour but de stopper la sécrétion d’acides ou de l’inhiber. Parmi cette classe il y a les antiacides et les antisécrétoires gastriques. Les pansements gastriques sont eux aussi très utilisés.

La diète de malade de gastrite est extrêmement importante. Dans le cas de la découverte de ce diagnostic il faut éliminer les aliments épicés, à température extrême (trop chauds ou trop froids), les boissons gazeuses, l’alcool, le tabac, etc. Aussi nocifs sont les aliments enrichis d’additifs synthétiques ou trop doux.

Prévention de la gastrite

Afin de prévenir la gastrite, il faudra respecter un régime alimentaire sain et régulier et en exclure les produits qui pourraient avoir des facteurs de risque (alcool, additifs synthétiques, condiments, boissons gazeuses, tabac, sucre). Il faudra également exclure l’utilisation excessive de certains médicaments comme l’aspirine, les analgésiques ou les produits qui pourraient déclencher l’irritation de la muqueuse gastrique.