Après un accident de voiture, vous pouvez vous sentir bien et sans blessure. Mais les blessures à retardement sont fréquentes et entraînent des douleurs à long terme. Voici ce qu’il faut rechercher. Chaque année, entre 20 et 50 millions de personnes souffrent de blessures non mortelles à la suite d’un accident de voiture. Ces blessures peuvent même se transformer en handicaps si vous ne demandez pas de soins immédiats. À terme, vos blessures peuvent avoir un impact sur votre qualité de vie. Malheureusement, la montée d’adrénaline que vous ressentez après un accident peut masquer la douleur. Il se peut que vous ne vous rendiez pas compte qu’une douleur subtile liée à un accident de voiture indique une blessure importante. En vous renseignant sur certaines des blessures courantes à déclenchement différé qui résultent d’un accident de voiture, vous pouvez en prendre note avant que la douleur ne s’aggrave. Ensuite, vous pourrez consulter un professionnel de la santé pour obtenir l’aide dont vous avez besoin avant que cette blessure ne devienne un handicap.  Vous ne savez pas ce qu’il faut rechercher ? Continuez à lire pour découvrir les six blessures à retardement les plus courantes résultant d’un accident de voiture.

Maux de têtes

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles vous pouvez avoir mal à la tête :

  • Le manque d’oxygène
  • Malnutrition
  • Déshydratation

De nombreuses personnes ne réalisent pas que la cause de leur mal de tête est liée à une douleur due à un accident de voiture. Un mauvais alignement de la colonne vertébrale peut pousser votre corps à réagir en provoquant un mal de tête.

N’essayez pas de réaligner votre colonne vertébrale tout seul. Cela pourrait avoir des conséquences dangereuses et même entraîner une invalidité. Envisagez plutôt de consulter un chiropraticien pour un réalignement du dos et du cou.

Le réalignement de votre colonne vertébrale peut améliorer la circulation sanguine dans tout votre corps. Cela augmentera l’apport d’oxygène à votre cerveau. L’amélioration du flux sanguin permettra également à votre corps de recevoir les nutriments dont il a besoin pour guérir correctement.

Vous pouvez en savoir plus sur les chiropraticiens spécialisés dans les accidents de voiture avant votre prochain rendez-vous.

Un mal de tête peut également être le signe d’une commotion cérébrale ou de lésions cérébrales traumatiques.

Commotion cérébrale ou lésions cérébrales traumatiques

Les accidents de voiture sont l’une des principales causes de ces lésions, qui peuvent entraîner les symptômes suivants :

  • des difficultés à se concentrer
  • des problèmes de mémoire
  • des difficultés à parler
  • des problèmes d’équilibre, d’audition ou de vision
  • des changements dans les habitudes de sommeil (dormir moins ou plus)
  • changement d’humeur (tristesse, dépression, irritabilité).

Même si l’accident semble mineur, une lésion cérébrale n’est pas un problème mineur. Assurez-vous de consulter un médecin si vous souffrez d’une lésion cérébrale après un accident de voiture. Il pourra déterminer la gravité du problème et effectuer une IRM pour déterminer votre lésion spécifique.

Les accidents de voiture impliquent une grande force immédiate. Cela peut entraîner des lésions internes au niveau du cou et de l’épaule, même si vous ne subissez pas de blessures externes.

Blessure au cou ou à l’épaule

Les signes possibles d’une blessure au cou ou à l’épaule sont les suivants :

  • Difficultés à dormir
  • Maux de tête
  • Étourdissements ou vertiges
  • Symptômes émotionnels (dépression ou anxiété)
  • Picotements, engourdissement ou paralysie
  • Faiblesse des bras ou des jambes
  • Réduction de l’amplitude des mouvements
  • Raideur musculaire accrue

Vous avez peut-être subi une lésion des tissus mous, comme une lésion ligamentaire, musculaire ou tendineuse. Ces lésions présentent un grand nombre des symptômes énumérés ci-dessus. Un professionnel de la santé devra effectuer une radiographie pour déterminer votre blessure.

N’oubliez pas qu’une blessure mineure peut entraîner des douleurs chroniques. Afin d’éviter tout problème futur, demandez à un médecin d’évaluer votre douleur due à un accident de voiture dès que possible.

Douleurs chroniques

Si vous ressentez des douleurs lombaires après un accident de voiture, veillez à consulter un médecin ou un chiropraticien.

De nombreux patients consultent un chiropraticien en raison de douleurs dorsales chroniques. Les choix de mode de vie, notamment votre travail et votre posture, peuvent également contribuer à votre douleur. Avec le temps, cette douleur peut vous ralentir et avoir un impact sur votre travail ou votre vie privée.

Un alignement chiropratique peut vous éviter d’utiliser des analgésiques ou de subir une chirurgie invasive. Des alignements réguliers peuvent soulager votre mal de dos, ce qui peut améliorer votre qualité de vie globale. Constatez-vous des engourdissements ou des picotements dans les bras ou les mains ? Ces symptômes pourraient indiquer des dommages au cou ou à la colonne vertébrale. Ces douleurs liées à un accident de voiture ne se manifesteront probablement pas avant plusieurs heures après l’accident.

Hernie discale

Les personnes souffrant d’une hernie discale peuvent également ressentir ces symptômes avant que le mal de dos ne s’installe.

Une hernie discale exerce une pression sur vos nerfs rachidiens. Cela peut provoquer des engourdissements et des picotements dans les bras et les mains.

Votre médecin ou votre chiropraticien peut vous suggérer de passer une radiographie après votre accident pour identifier la source principale de votre blessure.

Il se peut que vous ne remarquiez pas que vous avez des douleurs abdominales avant plusieurs jours après l’accident. Dans certains cas, ces douleurs peuvent mettre votre vie en danger si elles ne sont pas traitées pendant trop longtemps. Les douleurs abdominales peuvent indiquer une hémorragie interne, qui devra être diagnostiquée et traitée immédiatement.

Hémorragie interne

L’hémorragie interne peut entraîner les symptômes suivants

  • Maux de tête
  • Des étourdissements
  • Des ecchymoses et une peau de couleur violette
  • Évanouissement
  • des étourdissements

Vous ne pouvez pas voir et détecter vous-même une hémorragie interne. C’est pourquoi il est important de faire évaluer vos blessures par un professionnel de la santé après l’accident. Leur évaluation immédiate peut vous permettre d’obtenir le traitement dont vous avez besoin avant que la situation ne devienne fatale.

Le coup du lapin survient après un mouvement brusque et brutal de votre cou et de votre tête. Si vous êtes victime d’un accident de la route dans lequel une autre voiture heurte la vôtre par l’arrière, votre tête peut se déplacer rapidement d’avant en arrière.

Cela peut entraîner les symptômes suivants

  • Des douleurs et des raideurs au niveau du cou
  • Maux de tête
  • Étourdissements
  • Douleur et raideur de l’épaule
  • Douleur et faiblesse dans les bras
  • Troubles de la vue
  • Douleurs à la mâchoire
  • Douleurs au dos
  • Un bourdonnement dans les oreilles
  • Un cas chronique de troubles associés au coup de fouet cervical peut entraîner des symptômes supplémentaires, notamment :
  • Dépression
  • Insomnie et troubles du sommeil
  • Dépendance aux drogues
  • Syndrome de stress post-traumatique
  • Frustration

Les patients qui présentent ces symptômes s’isolent parfois pour faire face à leurs blessures. Au lieu de cela, il est important de consulter un professionnel de la santé pour une évaluation complète.

Votre médecin pourra vous suggérer des exercices d’amplitude de mouvement pour améliorer la circulation sanguine dans les tissus blessés. Vous ressentez une douleur persistante due à un accident de voiture ? N’attendez pas de vous rendre compte de vos blessures. Envisagez plutôt de consulter un professionnel de la santé dès que possible afin de déterminer le traitement qui vous convient le mieux.