infection urinaire

Les infections urinaires sont à l’origine de plusieurs millions de visites chez le médecin chaque année. Cette pathologie peut affecter les reins, les uretères, l’urètre ou la vessie, mais habituellement, elle ne touche que les voies urinaires inférieures. Elle est également très courante notamment chez les femmes, en raison de leur urètre plus court et donc plus vulnérable à la pénétration de bactéries. Un grand nombre de personnes ont recours à des traitements sans antibiotiques, à l’efficacité prouvée.

Infections urinaires : traitement de la cystite

Généralement, la cystite est une infection urinaire courante qui concerne la vessie. Elle peut disparaître d’elle-même en moins d’une semaine, mais en cas de symptômes persistants, vous devrez consulter un médecin qui vous prescrira le medicament pour cystite adapté. Vous pouvez aussi opter pour un traitement infection urinaire en vente libre, notamment pour soulager les douleurs. Cela inclut les produits à base de citrate de sodium ou de potassium. Il vous suffit de dissoudre la solution sous forme de poudre dans une boisson, puis boire la composition. Cela contribue en même temps à l’hydratation de votre organisme afin de vaincre plus rapidement l’infection.

Les contaminations nosocomiales de la vessie peuvent être un défi à traiter, car ces bactéries trouvées dans les hôpitaux sont souvent résistantes aux antibiotiques couramment utilisés pour traiter la cystite. Pour cette raison, différentes approches peuvent être nécessaires.

Au cours du traitement cystite, il est fortement recommandé de faire attention à votre régime alimentaire. Par exemple, vous devrez éviter la consommation d’excitants comme le café ou l’alcool, ainsi que des boissons qui peuvent irriter votre vessie (tels que les jus d’agrumes). De même, vous bannissez les boissons sucrées qui peuvent participer à la prolifération des bactéries à l’origine de l’infection.

Canneberge : efficace contre l’infection urinaire

Avec le risque de résistance accrue aux antibiotiques, un traitement alternatif pour ces infections quotidiennes serait le bienvenu. C’est pourquoi de plus en plus de femmes sujettes à des cystites fréquentes choisissent la canneberge, un traitement infection urinaire utilisé depuis des siècles. Les canneberges sont composées d’eau (88%), d’acides organiques, de fructose, de vitamine C à taux élevé, de flavonoïdes, de catéchines, de triterpinoïdes et d’anthocyanidines. Ce sont ces derniers qui empêchent les bactéries de coller aux parois des voies urinaires. Il s’agit de tanins (polyphénols stables) présents uniquement dans les baies de vaccinium, fonctionnant comme un système de défense naturel. Le jus semble être plus efficace que les comprimés contenant de la canneberge, peut-être parce que les substances actives sont plus facilement absorbées. Cependant, ne buvez pas de jus de canneberge si vous prenez des anticoagulants.

Traiter l’infection urinaire avec des probiotiques

Les infections urinaires comme la cystite sont causées par des bactéries pathogènes telles que  E.coli. Environ 20 à 30% des femmes souffriront d’infections urinaires récurrentes tout au long de leur vie. Les médications contre les infections urinaires sont limitées et de nombreuses femmes qui souffrent de ce problème des voies urinaires recherchent d’autres méthodes curatives. Dans une infection urinaire traitement sans ordonnance, les probiotiques pourraient offrir une solution. Il s’agit de bactéries vivantes présentes dans certains aliments et suppléments, importantes pour maintenir l’équilibre naturel du vagin, de l’urètre et de la vessie. Assurer un bon niveau de probiotiques dans l’intestin peut diminuer la capacité des agents pathogènes à se lier, à se multiplier et à coloniser, ce qui réduit le risque de développer une cystite. Les suppléments peuvent non seulement aider au traitement, mais aussi à titre préventif. Ces produits peuvent être trouvés dans des aliments comme le yaourt. Vous trouverez aussi en vente libre des pilules spéciales qui peuvent également être prises par voie orale ou insérées dans le vagin. Vous pourrez également opter pour des boissons prébiotiques qui peuvent être ajoutées à l’eau ou au jus. Elles créent un environnement favorable à vos défenses naturelles.

Envisager les remèdes efficaces à base de plantes

Vous pouvez trouver un certain soulagement en mâchant de la feuille de busserole, qui est parfois utilisée comme traitement infection urinaire. Mais cette plante ne devrait être prise que pendant de courtes périodes – cinq jours ou moins -, car sa consommation accrue pourrait endommager le foie.

Certaines recherches préliminaires suggèrent également que les suppléments de D-mannose peuvent aider à prévenir et à traiter les infections urinaires.  Les chercheurs pensent que cela pourrait empêcher les bactéries de se fixer aux parois des voies urinaires. Le D-mannose est un sucre simple présent naturellement dans les fruits, notamment les oranges, les pommes et les canneberges.

Assurez-vous toujours de vérifier auprès de votre médecin avant un supplément à base de plantes, susceptibles de provoquer des effets secondaires.