sorbitol

Le sorbitol est connu depuis des époques reculées avec des circonstances encore moins scientifiques. Au début, il fait partie de la composition du vin fermenté conservé dans un récipient fabriqué à l’aide de matériau contenant du plomb. Au fil du temps, les découvertes scientifiques se succèdent pour mettre la lumière sur les composants chimiques et le pouvoir sucrant du sorbitol. Les nombreuses propriétés amènent les professionnels en nutrition à l’utiliser en remplacement du saccharose. Il est conseillé pour compenser le manque en éléments nutritifs dont l’organisme a grand besoin. On le trouve couramment dans les médicaments avec moins de calories, dans les produits esthétiques et alimentaires.

Que sait-on sur le sorbitol ?

On associe généralement le sorbitol à un édulcorant qui est une substance blanchâtre soluble dans l’eau pour donner un goût sucré aux aliments sans en augmenter le taux de sucre. Cette caractéristique intéresse les individus dont la consommation de sucre habituel est limitée. En effet, le sorbitol a un pouvoir moins sucrant que le saccharose ou le sucre de table que l’on a l’habitude d’utiliser. Cette substance se trouve ainsi dans la composition des éléments alimentaires, dans le domaine de la pharmacologie et aussi dans celui du cosmétique. Sa composition chimique est complexe. En outre, cet élément est également produit par le corps humain, il est pour autant mal digéré par l’organisme. Cela peut entraîner des effets désagréables qui rendent la vue de plus en plus opaque quand le sang contient une quantité assez élevée de cette substance. Les nerfs peuvent également en subir des conséquences désastreuses faisant apparaître la neuropathie. Le professionnel médical est le seul capable à prescrire la dose nécessaire pour le confort de l’organisme et pour que celui-ci ne soit pas meurtri.

L’utilisation proprement dite du sorbitol

Malgré les caractéristiques que l’on sait du sorbitol, les recommandations sur la consommation restent toujours en arrière-plan. On sait tout de même qu’il est utilisé pour la substitution du sucre au même titre que les médicaments. Son apport en calorie n’est pas considérable, sinon nul. Cette situation est mise à la connaissance des consommateurs. Ils sont seulement informés de l’effet stabilisant et séquestrant du sorbitol quand il est absorbé par l’organisme. Il retient facilement l’eau dans le corps et retarde la cristallisation du sucre dans certains aliments comme le chocolat. On le retrouve ainsi dans les industries agroalimentaires fabriquant des produits dits sans sucre destinés à l’alimentation. Il n’est pas conseillé de le consommer en abondance sous peine de produire des effets secondaires difficiles à traiter. Son goût frais est pourtant indispensable pour la production de chewing-gum et une bonne hygiène bucco-dentaire. En fait, son utilisation n’est pas prescrite pendant la période de grossesse et d’allaitement. Le bébé peut en subir des effets qui ne sont pas adaptés à sa croissance. Des troubles gastriques sont à l’origine d’une consommation excessive de ce produit contenant beaucoup de doses d’édulcorant.

Avantages pour la consommation du sorbitol

Les diabétiques sont les premiers qui profitent des avantages du sorbitol parce qu’il n’augmente pas le taux de glycémie. Cela intéresse particulièrement le patient quand il doit boire son café et son thé avec du sucre édulcoré. Le goût est seulement doux, il n’a pas une propriété cariogène comme le sucre. Il a un pouvoir de rétention d’eau qui s’évapore difficilement pour ne pas provoquer la constipation. Son effet laxatif est indispensable, le médicament peut être livré sans ordonnance. Les personnes soumises à un régime alimentaire strict sont tenues de respecter la dose indiquée par le spécialiste en nutrition, par le médecin traitant. Cette dose est calculée à partir des besoins du patient suivant la proportion voulue et prescrite pour ne pas entraîner des effets secondaires. En outre, les aliments des bovins destinés à l’abattage contiennent une solution de substances édulcorées pour que la viande possède un goût propre à la consommation. Le pH ou le potentiel hydrogène qui sert à mesurer l’acidité de la viande destinée à la consommation doit être neutre et moins élevé. Il en est de même dans le domaine du cosmétique moderne. Le produit a l’avantage d’être humidifiant et épaississant pour une meilleure protection de la peau.

Quels dangers présente l’utilisation du sorbitol ?

Jusque-là, les conséquences sur la carence en sorbitol de l’organisme ne sont pas démontrées. Aucune problématique n’a été soulevée pour vérifier qu’un quelconque manque est à l’origine d’un malaise. Pourtant, les conséquences sont constatées après une surconsommation du produit entraînant des problèmes de digestion même si l’effet laxatif est important. On sait aussi que des problèmes sont à l’origine de l’excès quand la cataracte menace la vue. L’accumulation de dépôt de ce produit entraîne l’opacité du cristallin de l’œil. L’excès de consommation peut également entraîner d’autres symptômes graves comme la neuropathie. On constate en outre que les ballonnements importants, accompagnés d’une formation de gaz provoquent des troubles de diarrhées et de gastro-entérites douloureuses. Si les problèmes persistent, l’accumulation de sorbitol au niveau des intestins n’est pas favorable pour une meilleure digestion. Par la suite, la fermentation des aliments ingérés se produit peu à peu, d’où les problèmes fréquents de digestion. Il est ainsi indispensable de se conformer aux avis des professionnels avant de prendre un édulcorant pour ne pas faire face à ces problèmes.