Chirurgie du genou

Un chirurgien orthopédiste est engagé dans le traitement radical, le diagnostic, l’étude, la prévention des maladies du système musculo-squelettique : les muscles, les os, les nerfs, les articulations et les prothèses. Le traitement peut être chirurgical, ambulatoire, dentaire. Il existe même des orthopédistes spécialisés dans les prothèses d’os et d’articulations. Cette profession est devenue de plus en plus importante, car nombreux sont les gens qui souffrent de maladies causées par un mode de vie inactif et un manque d’activité physique comme la scoliose, l’ostéochondrose et d’autres maladies.

Les caractéristiques de la profession

L’orthopédie est une spécialité médicale chirurgicale. De ce fait, les médecins qui souhaitent choisir cette direction doivent avoir une excellente connaissance du diagnostic. Les maladies du système musculo-squelettique sont pour la plupart acquises dans la nature avec des symptômes non spécifiques puis elles se caractérisent par un long développement. Du coup, le médecin doit donc être en mesure de les identifier à un stade précoce.

Quant à la description du poste, selon le site https://onlyknee.swiss/ un chirurgien orthopédique prend en charge la gestion des admissions, les soins d’urgence, le diagnostic, la prise en charge, l’élaboration d’un plan de traitement, l’intervention chirurgicale (chirurgie du genou), l’élaboration d’un plan de réadaptation du patient.

Qualités personnelles importantes

chirurgie du genou

Chaque jour, un chirurgien orthopédiste ou un chirurgien du genou travaille avec des patients qui souffrent de blessures, fractures graves et complexes, de sorte qu’un orthopédiste doit être coriace et avoir des nerfs solides.

Les principaux traits de caractère d’un médecin orthopédique sont : avoir une bonne forme physique, de l’endurance. De la stabilité morale avec la capacité de contrôler ses émotions. Une très grande concentration. Se sociabiliser avec les autres et une bonne tolérance.

Les tendances suggèrent que c’est une profession adaptée au sexe fort, car l’outil de travail d’un chirurgien orthopédique est constitué de marteaux lourds. Mais ce jugement est erroné, car les filles peuvent devenir d’excellentes prothésistes, elles ne travaillent pas moins bien que les hommes.

Ce qu’un chirurgien orthopédiste traite

En général, les maladies du système musculo-squelettique traitées par l’orthopédiste comme ceux qui sont décrits sur https://onlyknee.swiss/ peuvent être divisés en :

  • Genèse de la maladie ou les raisons
  • Blessure traumatique, mineure, modérée et grave
  • Les maladies dégénératives dystrophiques et Maladies métaboliques

Les maladies du système musculo-squelettique les plus courantes qu’ils traitent sont : Arthrose, Spondylus, Bernie, Polyarthrite rheumatoid, Enthésopathie, Arthrite goutteuse.

Un bon orthopédiste, selon les avis des patients, traite non seulement les maladies du système musculo-squelettique, mais, si nécessaire, dirige le patient vers les meilleurs médecins spécialisés que ce soit en neurologie, traumatologie, rhumatologie ou même en endocrinologue. Il oriente son patient en fonction de la spécificité de la maladie et de son degré de complexité.

Lutter contre l’arthrose

Comme l’arthrose ne peut être guérie, les articulations de la hanche et du genou doivent souvent être remplacées par des articulations artificielles. Un séjour de deux semaines à l’hôpital est suivi d’un programme d’entraînement au cours duquel le muscle est reconstruit et la nouvelle articulation est pratiquée. Une articulation artificielle peut rester fonctionnelle jusqu’à 20 ans. Pour le traitement chirurgical de l’arthrose de l’articulation du genou, il existe différentes options chirurgicales disponibles.

Comment prévenir l’arthrose de l’articulation du genou ?

Les 4 conseils suivants peuvent vous aider à prévenir l’arthrose de l’articulation du genou :

  • Le surpoids est en tout cas une lourde charge pour les articulations. Chaque kilo en moins est également bénéfique pour le genou.
  • Les blessures à l’articulation du genou causées par des accidents sportifs (par exemple, le ski alpin) doivent être évitées en évitant tout effort excessif du corps. C’est là que se trouvent les principales causes d’accidents sportifs, qui peuvent également conduire à l’arthrose par la suite.
  • Le mouvement est important car il nourrit en fin de compte le cartilage et le maintien souple. Vous devez toujours en boire suffisamment deux à trois litres de liquide par jour, de préférence non sucré, sans alcool ni caféine, sont l’idéal.
  • Il faut porter des chaussures plates et ne pas pratiquer trop intensément des sports stressants comme le football, le snowboard ou le tennis. Au lieu du jogging, la marche, l’aqua-jogging et la natation sont des sports d’endurance qui ménagent les articulations.