Les médecins ORL interdisent fortement le nettoyage du conduit des oreilles par des moyens comme les cotons-tiges, qui risquent fort de boucher, voire agresser, l’oreille en poussant les cires vers l’intérieur. Cela peut entraîner l’inflammation du conduit auditif, des bourdonnements et des sifflements, voire de la surdité passagère. L’utilisation de la bougie d’oreille, appelée aussi bougie ou chandelle auriculaire, est une alternative qui, en plus d’être naturelle, présente l’avantage d’être plus efficace et sans risque, avec des bienfaits que vous ne soupçonnerez même pas, comme la chance de pouvoir vivre plus.

L’utilisation de la bougie d’oreille pour l’hygiène de l’oreille

La bougie d’oreille est utilisée principalement pour l’hygiène de l’oreille. Cette technique traditionnelle est le moyen le plus efficace de nettoyer l’intérieur des oreilles. Technique qu’on a empruntée à la tribu des Hopis (des Indiens d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale) qui l’utilise depuis des siècles. Ce soin d’une durée de 10 minutes environ pour chaque oreille est à pratiquer en moyenne une fois tous les mois, pour les petits comme pour les grands. Elle consiste à extraire (et donc à nettoyer) la cire des oreilles, que l’on appelle précisément le cérumen, à l’aide d’un tube contenant de la cire d’abeille. On allume l’extrémité supérieure du tube, l’autre extrémité est introduite à l’entrée du conduit auditif. En brûlant, la flamme de la bougie produit un effet semblable à celui d’une cheminée. L’air contenu dans la bougie se met à chauffer et à monter à l’intérieur du tube, cela entraîne une petite dépression à la fois dans l’oreille et à la base de la bougie. Et cette légère dépression aspirera les excès de cérumen déjà ramollis par la chaleur à l’extérieur de l’oreille. Le cérumen finira à l’intérieur de la bougie, laissant à la personne recevant le soin une agréable sensation de propreté et d’acuité auditive. Pour plus de détails sur la bougie d’oreille, consultez le site vivre plus sur www.vivreplus.fr.

Comment utiliser la bougie d’oreille ?

Au moment de pratiquer le soin avec de la bougie d’oreille, il faut l’aide d’une autre personne. Celle qui reçoit le soin se met sur le côté, en position horizontale, de sorte que la bougie reste bien verticale. Une fois bien installé, il faut introduire l’extrémité de la bougie (la partie mince du tube) à l’entrée du conduit auditif. Une fois la bougie bien positionnée, il faut allumer son extrémité supérieure. Ne vous inquiétez pas du risque de brûlure, un disque de protection est généralement fourni avec la bougie d’oreille, il protégera la zone autour de votre oreille. Puis il faut attendre que la bougie se consume, cela prend environ 10 minutes, la retirer ensuite et la plonger dans un verre d’eau. Puis renouvelez l’opération sur l’autre oreille.

Les bienfaits de la bougie d’oreille

L’utilisation de la bougie d’oreille pour le nettoyage des oreilles est plus efficace et présente de nombreux bienfaits. Elle aide la personne recevant le soin à se débarrasser des sensations de bourdonnement et de sifflement et même de surdité passagère due à l’accumulation de cérumen (cire qui s’accumule dans l’oreille). En effet, la bougie d’oreille, quand elle est utilisée fréquemment, aide à ramollir le cérumen et l’expulse de l’oreille à travers le tube. La bougie d’oreille présente également l’avantage de prévenir certaines maladies et certains problèmes de l’oreille comme l’otite et les acouphènes. Elle peut même soigner les migraines et la sinusite. Il a été rapporté que la bougie d’oreille améliore également l’équilibre et, par conséquent, prévient les problèmes de vertiges. Après un bain à la piscine, par exemple, ou en mer, la bougie auriculaire peut aussi être utilisée pour éliminer des résidus d’eau qui se sont accumulés dans l’oreille. Enfin, la technique de soin avec la bougie d’oreille procure une sensation de bien-être, de relaxation et de détente grâce à la chaleur douce qui s’en dégage au moment du soin. En brûlant, la bougie d’oreille dégage une vapeur de microparticules de cire d’abeille qui permet de ramollir le cérumen et d’en réactiver la sécrétion.

À quel moment faut-il s’abstenir d’utiliser la bougie d’oreille ?

Malgré le fait que la bougie d’oreille soit très efficace et ne présente aucun risque en particulier, il y a certains cas où il n’est pas recommandé d’utiliser cette technique. Par exemple, il ne faut pas l’utiliser en cas d’une infection ou d’une inflammation de l’oreille. Elle est également déconseillée pour une personne qui a récemment subi une intervention chirurgicale sur l’oreille, même pour une petite opération telle que la paracentèse, qui est pratiquée en cas d’otite séreuse ou aiguë. De même pour une atteinte plus ou moins grave de l’oreille comme la perforation du tympan. Enfin, comme la technique de nettoyage à la bougie d’oreille est un procédé qui utilise de la cire, elle est donc déconseillée aux personnes qui sont allergiques à la cire d’abeille ou à d’autres produits qui y sont associés.