vaccination covid-19

La campagne de vaccination covid a débuté le 27 décembre 2020 et se poursuit toujours en suivant les directives données par la Haute Autorité de Santé ou HAS. Cette dernière avait initialement prévu une stratégie de vaccination basée sur les risques de formes graves et de décès. Mais aujourd’hui, ces prérogatives ont changé, tant pour l’accès à la première dose que pour la dose de rappel.

Qui peut être vacciné contre la Covid 19 ?

Au départ, les professionnels de la santé étaient prioritaires pour la vaccination coronavirus. Mais à partir du 15 juin 2021, toutes les personnes âgées de 12 ans et plus sont éligibles pour la vaccination Covid-19. Les adolescents âgés de 12 à 17 ans peuvent également se faire vacciner volontairement contre le Covid-19 avec le consentement d’un parent.

Il existe cependant des cas exceptionnels. Les femmes enceintes peuvent être vaccinées au cours du premier trimestre de leur grossesse sans contre-indication. Les personnes atteintes de maladies graves ou chroniques sont prioritaires pour la réalisation de la vaccination en raison du risque élevé de développer une forme grave. Les personnes vivant avec un diabète de type 1 ou de type 2 risquent également de contracter le Covid-19 et peuvent être vaccinées.

Quant aux personnes déjà infectées, elles conserveraient, selon les dernières recherches, une mémoire immunitaire. C’est pourquoi la HAS recommande de n’injecter qu’une seule dose dans les 2 mois suivant la contamination. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site inzee.care.

Qui peut bénéficier de la dose de rappel contre le coronavirus ?

La campagne de rappel de la vaccination covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Sont concernées :

  • Les résidents des EHPAD et des unités de soins de longue durée,
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans,
  • Les candidats à un risque élevé de maladie grave,
  • Les personnes présentant des facteurs de forme sévère selon les critères de la HAS,
  • Les personnes fortement immunodéprimées
  • Les personnes ayant déjà reçu le vaccin Janssen.

Ces dernières ont un accès prioritaire à la dose de rappel. Celle-ci doit être administrée dans les 6 mois suivant la dernière injection. Toutefois, pour les personnes ayant déjà reçu une première injection de Janssen, un délai minimum de 4 semaines est nécessaire avant de procéder au rappel. Il est à noter que cette campagne de rappel est mise en œuvre pour optimiser le système immunitaire des personnes les plus vulnérables.

Où peut-on se faire vacciner contre le coronavirus ?

Pour se faire vacciner, il faut impérativement prendre rendez-vous pour la vaccination contre le coronavirus dans un centre de vaccination ou auprès de son médecin. Les pharmacies et les cabinets d’infirmiers disposent également de tout le nécessaire pour la vaccination. En cas de difficulté et pour les personnes vulnérables, il est possible de prendre rendez-vous pour une vaccination à domicile.

Il faut noter que pour les adolescents, la présence d’un parent ou d’un tuteur est recommandée, mais pas obligatoire, pour l’injection. Toutefois, la personne concernée doit présenter une autorisation parentale ainsi que le carnet de santé de l’un des parents. Les employés peuvent se faire vacciner par le biais du service de santé au travail. Elle doit être consentie et n’est pas obligatoire.

Les rendez-vous vaccination coronavirus peuvent être pris en ligne sur le site Santé.fr ou directement via l’application TousAntiCovid. Un numéro vert est également à la disposition des usagers tous les jours de 6h à 22h : 0800 009 110. Les opérateurs et les sites internet proposent généralement le centre de vaccination le plus proche du lieu de résidence. Une liste complète des centres ouverts dans chaque département est disponible pour faciliter le choix et le déplacement.

Quels sont les documents à conserver après la vaccination contre le covid ?

Pour prouver l’injection, la personne doit recevoir deux documents : un certificat de vaccination certifié et une synthèse de la vaccination. Le premier document est remis à toute personne ayant reçu un vaccin Covid-19 sous forme papier. Quant à la synthèse de vaccination, elle contient toutes les informations médicales relatives aux injections : le numéro de lot, le nom du vaccin, le lieu de l’injection, etc.

Il s’agit de documents personnels qui, une fois signés par les professionnels de santé, ont le caractère d’un certificat de vaccination ou d’un certificat médical. Ils doivent être conservés précieusement. Si nécessaire, le certificat de vaccination peut être téléchargé sur le site attestation-vaccin.ameli.fr avec la preuve de l’injection. A défaut, un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme) peut également fournir le certificat sur présentation d’une preuve de l’efficacité de la vaccination.

Avec l’exigence du pass sanitaire, ces documents sont encore plus importants pour justifier le recours à la vaccination contre le covid. En effet, ils permettent de justifier l’efficacité de l’injection à un tiers, notamment pour les personnes vulnérables qui souhaitent se rendre dans un lieu public. Ces documents doivent donc être conservés avec le plus grand soin. Les adolescents y ont également droit. Il appartient aux parents de veiller à ce qu’ils soient conservés.